+33 (0)6 29 55 88 04 contact@amandinejacobsophro.com

Ma pratique

Mon parcours

Il y a dix ans, je découvrais la sophrologie pour gérer mon stress pendant mes études et mieux comprendre le fonctionnement de mes émotions.

S’en est suivi une plongée passionnante dans le milieu des médecines naturelles. Mon parcours professionnel n’en a pas été épargné : j’ai évolué au sein des domaines de la thalassothérapie, du spa et du sport dans divers lieux en France.

Je suis originaire de la Savoie et je m’inspire du mode de vie sain que l’on retrouve en montagne. C’est dans mes racines que je puise des idées et adapte des concepts pour proposer une sophrologie originale, ludique et riche de sens.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Un regroupement de plusieurs techniques :
de la relaxation dynamique et guidée, des visualisations, l’utilisation de supports d’expression… Elle est accessible et adaptable à tout le monde.

Je suis également en lien avec des professionnels de l’art thérapie et de l’hypnose. J’aime m’en inspirer pour enrichir ma pratique et créer des outils parfois davantage parlants pour vous.

La sophrologie ne substitut pas à un traitement médical. C’est un accompagnement et une méthode qui propose plutôt qu’elle n’impose. Ce qui permet de présenter l’une des ses premières notions :  le lâcher prise. 

Ma volonté : vous accompagner et vous aider à atteindre un objectif ou répondre à vos besoins.  J’utilise et j’adapte ainsi des techniques d’approches diverses en fonction de ce qui vous parle et vous stimule. Chaque séance est différente. Elles évoluent au gré de vos ressentis, de vos besoins et du chemin parcouru ensemble.

  • Diplomée de tourisme AGTL à l’Institut supérieur Univeria de Chambéry.
  • Certificat professionnel d’hydrothérapeute à l’EHE Perpignan.
  • Titre de sophrologue RNCP à l’IFS de Paris.
  • Spécialisations sur trois domaines à l’Académie de sophrologie de Paris :
    -Les enfants
    -Les sportifs, de tous niveaux et de tous âges
    -L’accompagnement des personnes dans la maladie, notamment pour le cancer du sein
    (formateurs : Isabelle Lefèvre, Patrick Ehrhard et le Docteur Patrick-André Chéné).

Je pratique à Paris et en Savoie*, le plus souvent en cabinet  mais également à domicile.

J’indique régulièrement mes lieux d’intervention pour des séances collectives ou des informations sur mon activité dans la rubrique « Les News » sur ma page d’accueil et sur ma page facebook.

N’hésitez pas à me contacter pour des renseignements et me laisser vos coordonnées.

(* sur certaines périodes de l’année, me contacter)

Pourquoi essayer ?

Pour apprendre à se détendre et récupérer sans dormir

Découvrir des outils pour gérer son stress

Développer sa créativité et sa concentration

Gérer la douleur

Retrouver un mieux-être dans la maladie

Diminuer son stress au travail

Travailler la confiance en soi

Améliorer son sommeil

Développer ses capacités sportives

Mais aussi….

Le milieu sportif
et la performance artistique

 

Vous avez dit pression ?
Les facteurs sont parfois trop nombreux…ou simplement inévitables.

Il est bien connu qu’en tant que sportifs, certains apprécient s’imposer une pression et placer la barre haut : par exemple « Je me mets trop la pression » pour une défaite inexpliquée. Celle-ci peut donc devenir gênante lorsqu’elle atteind de trop grandes proportions  et qu’elle affaiblit plutôt qu’elle ne motive.

On parle également de pression sociale lorsque le stress provient de facteurs extérieurs : quand pratiquer en fonction de la famille ? du travail ? de l’environnement ?
En club, adulte comme enfant, il est parfois possible de perdre ses repères ou ses moyens face à une compétition ardue et omniprésente.
A un plus haut niveau, les médias ou les sponsors transmettent parfois un stress d’objectif.
Dans tous les cas, l’approche en sophrologie pour le sportif comme pour l’artiste professionnel consistera à dépressuriser le mental et réguler les états émotionnels.
C’est un travail sur la confiance, la concentration, la motivation et l’agressivité volontaire.

Je m’inspire des techniques du Dr Raymond Abrezol, médecin  sophrologue, co-directeur de l’Académie suisse de sophrologie. En 1968, il prépare l’équipe Suisse de ski pour les jeux Olympiques de Grenoble. Puis en 1972  il accompagne des athlètes pour les Championnats du Monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’accompagnement de la maladie notamment le cancer du sein

Dans le cadre de la maladie et de la douleur, c’est souvent la personne toute entière qui est fragilisée et désorientée.

Dans un environnement de traitements médicamentaux parfois pesant, une atmosphère médicale stressante ou des difficultés face aux regards des autres, la sophrologie apporte une parenthèse d’oxygène et de retour à soi.
Bien plus que de la relaxation, c’est un travail sur la redécouverte de son corps, le non-jugement envers soi-même et la stimulation de ses capacités positives et de ses ressources.
La travail en sophrologie apporte également, dans le cas de l’accompagnement du cancer du sein comme dans le cas de transformation corporelle, des outils pour mieux vivre avec une prothèse.

C’est une approche globale et harmonisante du corps et du mental pour soliciter sa force vitale : prendre du recul sur des éléments anxiogènes, gérer la douleur et retrouver sa capacité d’optimisme.

Les enfants et la sophro

L’objectif de la sophrologie pour l’enfant est de l’aider à la conquête du monde des adultes.

Car comme le sait tout bon mousaillon qui se respecte, non il n’est pas facile de braver la mer, les tempêtes et parfois les monstres marins pour atteindre le trésor. Et il n’est pas évident non plus de trouver sa place à bord et de définir son rôle dans l’équipage.

Mais il est possible d’apprendre à écouter et à croire en sa bonne étoile.
Découvrir comment se préparer et naviguer sur les vagues des émotions fortes. Apprendre à écoper le bateau en cas d’innondation émotionelle.
Et prendre conscience de sa place et des ses capacités à naviguer sur les flots.

C’est une aide à l’autonomie et à la confiance en soi.
Au respect de soi et des autres.

J’utilise des outils, des objets créatifs et l’univers du conte pour rendre les séances ludiques et attractives à l’enfant.