+33 (0)6 29 55 88 04 contact@amandinejacobsophro.com

Un projet longuement travaillé et réfléchit.

C’est parce que plusieurs de ses proches ont été touchées par un cancer du sein qu’une Toulousaine a décidé de se lancer. Chaque année, 54 000 femmes développent un cancer du sein. Parmi elles, 20 000 subissent une ablation. Toutes ne se feront pas poser d’implants mais pour celles qui décident d’opter pour cette solution, les couts financiers restent importants. Il faut compter environ 2000 euros pour une prothèse standard qui n’est pas adaptable à la morphologie de la personne, ce qui engendre souvent un mal-être physique et des problèmes posturaux.

En 2016, Leonarda sanchez décide d’aller plus loin dans la recherche et le développement en créant la société New Team. Elle se met à la chimie et imagine ses propres maquettes. Son objectif : proposer une prothèse personnalisable à souhait, au niveau de la couleur de carnation, du poid et des mensurations. Résultat : une prothèse en silicone et polyuréthane, composée d’une coque souple, légère et teintée. L’opercule qui recouvre la prothèse est biocompatible, c’est-à-dire qu’il peut être au contact de la peau sans incidence.

Grâce à une gagnotte ulule, la commercialisation de la prothèse a débuté en 2018 pour un prix de 240 euros environ en région Toulousaine.

Son arrivée à Paris est prévue pour début 2019 !

Pour plus de renseignements, je vous laisse découvrir cette formidable innovation sur le site officiel de la marque :

https://www.meavanti.com